La préparation est la clé

Joseph était un élève qui a passé avec brio tous ses examens. Son rêve était de devenir médecin.

Tout au long de l’année scolaire, il a déposé dans plusieurs organismes des demandes de bourse pour étudier à l’étranger. Une fois ces demandes envoyées, il a consacré la majeure partie de son temps à la prière et au jeûne à l’église.

Dieu merci, ses prières ont été exaucées et son nom fut parmi les candidats sélectionnés. La seule condition attachée à sa sélection était qu’il devait être prêt à voyager deux semaines après sa sélection.

Et c’est à ce moment précis, que Joseph se rendit compte qu’il n’avait pas de passeport. Dans son pays, l’obtention d’un passeport était une affaire très sérieuse qui nécessitait qu’on s’y prenne tôt.

Vu les tracasseries administratives, il n’a jamais réussi à avoir ce sésame de voyage à temps. Du coup, son rêve est tombé à l’eau et il a été mis à l’évidence que cette opportunité lui passait sous le nez….

Beaucoup d’entre nous croyons au destin et acceptons les choses comme elles viennent. Nous rêvons de beaucoup de choses mais ne créons pas les conditions favorables autour de nous pour que nos objectifs, nos rêves se réalisent. Nous passons moins de temps à nous préparer.

Il est dit que la chance n’est rien d’autre que la rencontre de l’opportunité et de la préparation. Avoir la chance de son côté ; c’est simplement mettre un maximum d’atouts de son côté. C’est aussi se réveiller en ayant une longueur d’avance parce qu’on s’est longuement préparé.

Ce que nous faisons en amont par rapport aux opportunités qui se présentent devant nous est capital dans la réalisation de nos rêves, plans, de nos objectifs.

Aujourd’hui beaucoup sont ceux qui se réveillent et qui attendent que les miracles descendent. Beaucoup sont ceux qui sont assis tranquillement dans leurs maisons, devant leur poste de télévision et qui attendent que la chance vienne toquer à leur porte.

Je crois en Dieu mais j’estime que Dieu ne nous a appelé ni à la paresse ni à la passivité. Peu importe d’où nous venons, des milieux dans lesquels nous avons grandi, de notre niveau scolaire etc.., nous pouvons et devons pousser la chance de notre côté si nous nous consacrons à travailler dur pour être prêts quand les occasions se présentent.

Le Larousse définit la diligence comme étant la promptitude, la rapidité efficace, le zèle, l’empressement dans l’exécution de quelque chose.

La diligence, au quotidien pour nous devrait nous amener à ne rien négliger dans l’exécution de nos taches. Parce que même ce qui nous paraît inutile aujourd’hui, peut s’avérer très utile plus tard.

Quand on rencontre nos jeunes Africains qui parlent de manques d’opportunités sur le Continent, on se demande s’ils se rendent compte du nombres d’étrangers qui débarquent tous les jours en Afrique pour y travailler et saisir les opportunités.

Qu’on le veuille ou non, et malgré ce que cela peut paraître, l’Afrique est une mine d’or, un nouvel Eldorado. L’avenir du monde sur beaucoup de domaines est en Afrique parce que tout est encore à faire sur notre continent.

Certes les conditions de vie et de travail ne sont pas toujours luisantes mais c’est ici, dans nos pays, en Afrique, que sont les réelles opportunités. Cessons les bavardages inutiles.

Chers jeunes, préparons-nous.

Chaque jour est une opportunité pour apprendre quelque chose.

Chaque jour est une grâce pour se dépasser et aller au delà de ses limites.

Utilisons les réseaux sociaux et les médias pour nous cultiver, nous rendre compte de ce monde qui bouge, comprendre les opportunités.

Lisons, instruisons-nous au quotidien. « Je crois beaucoup en la chance ; et je constate que plus je travaille, plus la chance me sourit » Thomas Jefferson

A l’heure où de grands chantiers et bouleversements se préparent dans notre pays, il est peut-être tard, tout n’est certainement pas parfait, mais travaillons sans cesse à nous préparer, travaillons à l’excellence, soyons créatifs, sortons des sentiers battus et nous ferons de toute évidence partie de ces acteurs quelque soit notre niveau pour saisir les opportunités.

Albert Camus dit ceci « L’homme n’est rien de lui-même. Il n’est qu’une chance infinie. Mais il est le responsable infini de cette chance ». Saisissons au quotidien cette chance.

Soyons responsable de notre devenir et de notre avenir.

No votes yet.
Please wait...